Image Découvrez le processus de formation du pétrole !

Découvrez le processus de formation du pétrole !

Découvrez le processus de formation du pétrole !

Les procédures de formation de pétrole s'avèrent complexes, mais n'ont subi aucune intervention humaine. D'où la question : comment s'est formé le pétrole ?

Les matières organiques

L'accumulation de matières organiques
Les hydrocarbures résultent du dépôt de matières organiques au sein des sédiments dans les fonds océaniques et au large des côtes. Par ailleurs, la nature des sédiments diffère en fonction du climat, du niveau des océans, du relief et notamment de l'origine des matières organiques. En effet, une matière d'origine animale produit principalement de l'hydrocarbure liquide. À l'inverse, une matière organique végétale produit du gaz.

La transformation de matières organiques
Sur les continents, la majeure partie de la matière organique se décompose. En outre, 23 tonnes de matières organiques équivalent à un litre d'essence. Par ailleurs, la transformation s'opère uniquement avec les conditions favorables, en l'occurrence, le taux d'enfouissement, la hauteur de la température ainsi que de la pression. Soumis à ces exigences, les matières organiques augmentent dans les sédiments afin de former la roche-mère.

La transformation en hydrocarbures

De la matière solide à la matière liquide
La matière solide et inerte devient un corps liquide et visqueux sous l'effet d'une forte pression et d'une température élevée. En effet, au cours des dépôts de sédiment, la roche-mère s'enfonce plus profondément dans la croûte terrestre. La température s'élève de 3 °C tous les 100 mètres de profondeur. Ainsi, à 3 000 mètres, la température atteint 100 °C. Dans ces conditions, les couches de sédiments deviennent liquides.

La formation de kérogène
La tectonique des plaques engendre davantage l'enfoncement de la roche-mère. La matière organique devient un protopétrole ou un kérogène. Néanmoins, son évolution repose sur les conditions d'enfouissement. Aussi, le kérogène se transforme en pétrole à partir de 3 000 mètres de profondeur. Au-delà de 3 000 mètres, le kérogène se transforme en gaz. Le résultat produit du pétrole, du gaz naturel, du dioxyde carbone et de l'eau.

Les pièges à pétrole

Les différents types de pièges à pétrole
À l'issue de leur formation, les hydrocarbures migrent vers les réservoirs. Il existe d'ailleurs, les pièges structuraux ayant subi une tectonique des plaques. Ensuite, les pièges anticlinaux affichent une forme de dôme. Du reste, les pièges stratigraphiques renferment une roche qui sert de couverture du réservoir. En outre, ces pièges contiennent du pétrole, du gaz ainsi que de l'eau. Toutefois, certains hydrocarbures remontent directement à surface et deviennent inexploitables.

La localisation des pièges à pétrole
Le Vénézuéla, le Canada, l'Arabie Saoudite, l'Irak et l'Iran constituent les nations dotées de plus grandes réserves de pétrole. Par ailleurs, l'Afrique possède une réserve importante de pétrole. Entre autres, le Nigéria, l'Égypte, la Tunisie figurent parmi les pays au fort potentiel en pétrole. D'ailleurs, l'homme d'affaires Tarek Bouchamaoui a lancé en Égypte une exploitation d'hydrocarbure. Ainsi, le dirigeant d'entreprise Tarek Bouchamaoui se déplace entre la Tunisie et l'Égypte pour contrôler cette exploitation.

Les Sujets

Les principales utilisation du pétrole !

Publié le 06/04/2018
Principale source d'énergie sur terre, le pétrole est le sang qui a alimenté la révolution industrielle. De nos jours, on l'utilise dans plusieurs...